Notre histoire, châpitre 1

Il était une fois un jeune couple, qui après deux années de vie commune, souhaita avoir un enfant, fruit de leurs amours.
Malheureusement la vilaine sorcière Stérilité, en avait décidé autrement.....
Devant le désarroi des jeunes amoureux, les grands mages de la fécondation in vitro décidèrent de les aider. Ce fut peine perdue, la vilaine sorcière était beaucoup plus fortes que les gentils magiciens, et malgré leurs efforts, point d'enfant ne naquit.
Pendant ce temps, et au fil des traitements, nos deux tourtereaux ont commencé à réfléchir à l'adoption. Et oui, et si ils pouvaient devenir parents autrement ?

Nous avons obtenu notre agrément en juillet 2004. La procédure avec les travailleurs sociaux et la psy de notre CG s'est très bien déroulée. Ce sont des personnes très à l'écoute des candidats à l'adoption, et ils nous ont aidé à nous poser les bonnes questions, à réfléchir à notre projet.
C'est donc en août de cette même année que nous avons reçu par courrier notre précieux sésame.

Seulement voilà, tout n'est pas si simple.... A cette époque nous avions 30 et 37 ans, et avions obtenu un agrément pour un enfant de moins de 1 an (sans préférence de sexe ni éthnie). Nous ne savions pas à quel point l'âge de l'enfant serait pénalisant. Nous n'avions pas encore mis réellement pied dans le monde de l'adoption. Nous savions que la procédure serait longue bien sur, mais nous ignorions qu'il est quasi impossible, ou très très difficile, d'adopter un nourrisson. Surtout lorsque que l'on est marié depuis peu (et oui, le nombre d'années de mariage est un critère très regardé par les pays d'origines ou par les OAA, nous nous sommes unis le 1er septembre 2001). 

Nous avons mis notre projet en suspend jusqu'en 2008, pour cette raison, et d'autres encore. 

En octobre 2008, nous avons demandé à ce que la notice de notre agrément soit modifiée, pour un ou deux enfants de moins de 4 ans. Il faut dire qu'entre 2004 et 2008, nous avons eu le temps de mûrir notre projet. Et puis nous avons maintenant 42 ans pour monsieur (43 en juin prochain), et 36 ans pour moi. Plus nous avançons en âge, plus il nous sera difficile d'adopter un tout petit (quel paradoxe n'est-ce pas ?) 
Et si nous ne donnons pas le biberon, quel importance ? Nous ne sommes pas prêts à accueillir un enfant de plus de 5 ans, mais jusqu'à cet âge là, se sont encore des bébés, qui ont besoin de leurs parents, d'amour, d'attention, de tendresse, de bisous et de calins, d'éducation, qu'on leur fasse découvrir la vie, qu'on leur apprenne des choses, bref qu'on les aime !

Enfin voilà, avec les fêtes de fin d'année, nous avons reçu notre nouvelle notice d'agrément en janvier 2009. Vous allez me dire, oui mais il ne sera plus valable dès juillet 2009 votre agrément, puisqu'il n'a qu'une validité de 5 ans ?!
Effectivement. C'est pourquoi nous avons renvoyé une demande auprès du CG, pour être à nouveau agrées pour 5 ans, la procédure est en cours...

En attendant, nous n'avons pas perdu notre temps. Dès janvier et la réception de la notice, nous avons envoyé plusieurs lettres de motivation à différents OAA de notre département.

Le chemin est encore bien long jusqu'à notre ou nos petits.